Skip to content
Afficher tout Nouvelles et histoires

La boursière de Say Yes, Keasya Hudgins, figure dans le rapport annuel de la Central NY Community Foundation (16/09/2016).

CNYCF Keasya Hudgins

Keasya Hudgins attribue à l’imagination de son enfance le mérite de l’avoir incitée à poursuivre ses études. Aucun de ses parents n’a dépassé le stade du lycée, mais le fait de voir ce que l’université avait à offrir dans les livres, à la télévision et au cinéma a enflammé ses rêves de ce qui était possible.

Au cours de sa scolarité au lycée Nottingham de Syracuse, Keasya a accompli tout ce que les universités recherchent : elle a obtenu de bonnes notes et participé à de nombreuses activités extrascolaires. Mais sans les moyens financiers nécessaires pour payer des études supérieures ou contracter un prêt étudiant, ses options étaient minces. C’est là que Dites oui à l’éducation est intervenu. Le personnel de Say Yes a fourni des conseils sur la façon de se préparer, de choisir et de s’inscrire à l’université. Le programme a permis de payer le coût de sa scolarité après l’attribution de bourses et d’aides financières supplémentaires.

En fin de compte, Keasya a utilisé les fonds de la bourse Say Yes pour étudier la gestion de l’accueil, obtenant un diplôme d’associé de l’Onondaga Community College et une licence du Buffalo State College. Elle reconnaît que ce n’est pas seulement l’environnement d’apprentissage académique, mais aussi les expériences qu’elle a vécues sur un campus universitaire – entourée de cultures et d’origines diverses – qui l’ont façonnée pour devenir ce qu’elle est aujourd’hui. Elle dirige aujourd’hui sa propre entreprise d’organisation d’événements à New York, JustKayEvents. Son slogan, “Seuls les visionnaires”, est un hommage approprié à sa volonté de réussir.

Dites oui à l’éducation a été conçu pour aider les élèves comme Keasya : motivés pour réussir et pour aller au-delà de ce qu’ils ont connu, mais qui ont besoin d’opportunités pour les aider à y parvenir. Ce programme, qui fournit des services de soutien scolaire, sanitaire et familial en plus de bourses d’études, repose sur le principe que tous les enfants peuvent réussir à l’école si l’on s’attaque aux obstacles auxquels ils sont confrontés.

En fin de compte, Keasya attribue son succès actuel au soutien apporté par la communauté à Dites oui.


“S’il n’y avait pas eu Say Yes, je serais probablement en difficulté – toujours à l’université tout en essayant de la payer”, a-t-elle déclaré.
a-t-elle déclaré. “Les gens me regardent et pensent que j’ai tout compris, mais je ne l’aurais pas fait sans l’aide que j’ai reçue de programmes tels que Dites oui. Il est très important de se rappeler d’où l’on vient et je suis très reconnaissante à cette communauté d’avoir contribué à faire de moi ce que je suis aujourd’hui.”

https://cnycf.org/sayyes2016